Les postures debout

Les postures debout sont tonifiantes.

L’observation de la répartition du poids du corps sur les pieds et les jambes et son ajustement selon l’axe médian permet le déblocage du bassin, de la colonne vertébrale et de rétablir un flot énergétique vertical.

Elles assouplissent les articulations, améliorent l’équilibre, renforcent le corps organique et augmentent la faculté de concentration.

A chaque instant, le corps, l’esprit et le souffle travaillent à l’unisson.

Les postures assises

L’usage des chaises dans notre société rend difficile la pratique des postures assises au sol car le bassin, les genoux et les chevilles se sont enraidis.

Pourtant, elles défatiguent les jambes et favorisent la circulation sanguine dans le bassin tout en gardant le buste alerte, redressé, prêt pour la pratique du pranayama. Elles favorisent un sommeil réparateur.

Cycle Padmasana

Les postures vers l’avant

Fondamentalement, ces postures apaisent le cerveau et le cœur !

L’agitation intérieure diminue lorsque les nerfs se calment et une sensation de fraîcheur remplace l’énervement, l’anxiété et la fatigue.

Ces postures relâchent et tonifient les organes de l’abdomen tout en développant une conscience aiguisée de la colonne vertébrale.

Pour obtenir les effets escomptés, l’arrière des jambes aura été assoupli par les postures debout.

Les postures de torsion

Redresser verticalement et rythmiquement la colonne vertébrale, puis la tourner permet son extension latérale sans comprimer les organes mais en les massant en profondeur. Ces postures sont très efficaces pour atténuer les raideurs du dos, des cervicales et des épaules. Elles éliminent la paresse intestinale.

Ces postures soulagent les sédentaires et sont d’un grand réconfort lors de déséquilibres émotionnels.

Les postures inversées

Chacun ayant des capacités différentes, l’approche des postures inversées est graduelle et individualisée, même dans un cours collectif.

Très nombreux sont des effets bénéfiques de la posture sur la tête – Sirsasana - décrits dans les textes traditionnels du yoga. Sirsasana est le « Roi des asanas ».

Correctement effectué, la posture revitalise tout le corps, irrigue et régénère les cellules du cerveau. Les facultés de discernement et d’introspection s’en trouvent améliorées.

La posture sur les épaules – Sarvangasana – « La mère des asanas » développe patience et stabilité émotionnelle. L’effet combiné sur les systèmes sanguin, hormonal et nerveux apporte calme, sérénité et joie profonde.

Les postures d’équilibre

Elles représentent d’extraordinaires défis entre équilibre, agilité et force. Elles ouvrent des horizons insoupçonnés, suggèrent des directions inhabituelles et entrainent vers une réjouissante liberté !

Les postures vers l’arrière

Il est indispensable d’avoir bien compris la relation de la colonne vertébrale à la ceinture pelvienne et à la ceinture scapulaire pour les aborder en toute sécurité.

Les nombreuses phases préparatoires créent la confiance et l’assurance qu’il est possible de progresser en faisant face sereinement aux difficultés rencontrées.

Ces postures sont revitalisantes. Elles sont une voie d’exploration de l’espace intérieur, de la joie pure, de l’humilité, de la gratitude.

Pratique Adaptée